mywebsite005003.gif
HISTOIRE
A la veille de la Révolution, le manoir appartient à la famille De Lagarde, qui le restaure et le remanie. C’est vers 1820 qu’ont été accolés au manoir, les communs avec sa triple charpente et une extension sous forme de maison bourgeoise sur la façade est. Une petite maison pour des serviteurs fut construite à la même époque face au château.
En 1899, à la mort de son père Jean-Baptiste, c’est Albéric De Lagarde qui devint propriétaire du château de Celon.
1910 : le commandant Quintenne achète le domaine
1920 : Mr Cheruy Paulin
1928 : Mme de Lanty
1935 : Mme Veuve Ballet (née Palaussi Gabrielle)
2008 : Aujourd’hui, le fief est la propriété de la famille Guez-Kaslin qui le restaure à l'aide d'un certains nombre d'artisans de la région. En faisant le maximum pour lui redonner la force et la beauté de ce passé glorieux.
Au XIIIe siècle, le fief de Celon se composait d’un simple hébergement entouré de fossé et de pêcheries, ayant droit de haute et basse justice. Comme beaucoup d’hébergement de cette époque, il s’agissait surtout d'un centre de mise en valeur agricole avec ces annexes économiques, étang, moulin, bois, garenne, four, colombier, prés, vergers, tous ces éléments se retrouvant tout au long de la vie de la seigneurie de Celon. C'est Jean de Céris, seigneur des Ternes et de Celon, qui construisit le château actuel vers 1458.
De 1630 à 1744, le manoir appartient à la famille des Barbançois. La saisie en 1776 de la terre de Celon, suivie de la vente par adjudication pour non paiement de ces dettes du propriétaire suivant, Henry Gayaut de Vic, nous donne l’occasion de retrouver la trace de la seigneurie de Celon
mywebsite005001.gif
Accueil du domaine
LE DOMAINE DE CELON
mywebsite002010.jpg
Le blog de la restauration du château